Premier exemple

 

Monsieur V. dispose d'un patrimoine de 750.000 euros, partagés entre argent, œuvres d'art et résidences. Il a deux enfants. Tout au long de sa vie, il a aidé une série d' organisations  sociales qui ont toujours pu compter sur sa générosité.

En s'adressant à la Fondation Goldwasser, il peut s'assurer que ses actions soient poursuivies après son décès sans devoir imposer ce travail à ses deux enfants et il peut même organiser un nouveau projet sur mesure, plus important, pour perpétuer la mémoire de son nom.

Gauthier De Bock, administrateur en charge des affaires sociales élaborera bénévolement un plan d'action concret d'aides en lui assurant un contrôle total des actions qui seront réalisées.

Deuxième  exemple

Monsieur et Madame Y, sans enfant ont un patrimoine important acquis tout au long de leur vie.Ils veulent en disposer pour leur vieux jours mais souhaitent léguer ce qui restera à la Fondation pour qu'elle vienne alors soutenir de jeunes artistes belges actifs dans les domaines de l'art et de la musique qu'ils ont toujours aimés.

Ils travailleront alors main dans la main avec Jean Louis Rollé et Shirly Laub, tous deux administrateurs bénévoles, pour l'élaboration d'un projet de qualité.

Troisième exemple

Madame Z vient de perdre son mari d'une maladie rare et souhaite, de son vivant, apporter une aide importante à tous ceux qui dans le monde scientifique pourraient  accélérer les recherches en cours dans ce domaine.

La Fondation Goldwasser lui permettra de travailler avec le Docteur  Yves Sznajer, administrateur bénévole scientifique qui lui proposera comment concrétiser son projet sur mesure.

Quatrième exemple

Monsieur P. vient d'hériter une somme importante et souhaite associer la mémoire de ses parents à un projet de défense de la nature. Il sera mis en contact avec Maître Georges Vandersanden, l'administrateur bénévole en charge des problèmes d'écologie pour élaborer avec lui le projet dont il pourra suivre toutes les étapes et en ayant la garantie qu'il soit exécuté exactement comme il le souhaite.
 

Cinquième exemple

Madame X, survivante de la Shoah, envisage de consacrer dix pour-cent de sa fortune, après son décès, à défendre la mémoire de tous ceux qui ont succombé pendant la guerre. Elle souhaite pour cela que les écoles francophones du pays disposent d'un matériel pédagogique de qualité. 

André Goldwasser, administrateur en charge des affaires communautaires, organisera bénévolement toutes les démarches pour que chaque école puisse disposer d'un package reprenant films, enregistrements ou témoignages écrits.

FONDATION GOLDWASSER, au service de la philanthropie

+32 (0)2 347 32 52 — info@fondationgoldwasser.com